Montréal, le 27 janvier 2016 – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment sonné l’alarme à la suite de la progression du virus Zika, qui frappe depuis 2015 l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et le Mexique.

Transmissible à l’homme par la piqure d’un moustique qui vit dans les régions tropicales, ce virus présente surtout un danger pour les femmes enceintes, plus précisément pour leurs fœtus. En effet, on soupçonne que la maladie à virus Zika pourrait causer une microcéphalie chez leur futur enfant, soit une sévère malformation qui réduit la taille de la boite crânienne et du cerveau. La crainte a été soulevée à la suite de l’importante augmentation des cas de microcéphalie au Brésil en 2015, dans les états particulièrement touché par le virus.

« Nous conseillons aux femmes qui sont enceintes ou qui prévoient le devenir de reporter, lorsque possible, leur voyage dans les régions tropicales où circule le virus, et de s’informer de l’évolution, car la maladie se répand rapidement en Amérique Latine », souligne le docteur Jean Vincelette, microbiologiste infectiologue et directeur scientifique à la Clinique Santé-voyage de la Fondation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). « Celles qui ne peuvent reporter leur voyage devraient, comme tout voyageur, se protéger adéquatement des moustiques, qui peuvent être vecteurs de plusieurs maladies infectieuses », poursuit-il.

Voici quelques conseils de nos experts en santé-voyage pour vous protéger des moustiques :

  • Appliquez un insectifuge avec une concentration de DEET de 28,5 %, efficace durant environ 4 à 6 heures
  • Portez des vêtements souples et longs, de couleur claire.
  • Évitez d’utiliser des parfums ou des savons parfumés.
  • Soyez vigilant en tout temps (matin, jour et soir).
  • Appliquez toujours un insectifuge 20 minutes après la crème solaire ainsi qu’après la baignade et toute activité physique.

Seulement 18 % des personnes affectées par le virus Zika présentent des symptômes, qui durent une semaine environ. Parmi ceux-ci, de la fièvre, une éruption cutanée, des maux de tête, une conjonctivite et des douleurs articulaires et musculaires.

Pour savoir quels pays sont affectés par le virus Zika, consultez le site Web de la CDC  (Centers for Disease Control and Prevention).

Pour plus de conseils ou vous préparer à un éventuel voyage, consultez notre équipe de professionnels chevronnés, avec ou sans rendez-vous : 438 793-7632.

Visionnez l’entrevue du docteur Vincelette au téléjournal de 18 h de radio Canada.