Montréal, le 6 septembre 2013 – À l’occasion de la rentrée scolaire, les experts des Cliniques de la Fondation du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) vous font part de leurs conseils pour faire face à ces petites bêtes ennuyeuses qui attaquent les cheveux de vos enfants : les poux de tête!

Ces parasites se transmettent par le contact avec une personne porteuse ou avec un objet contaminé (chapeau, vêtement, article pour cheveux, etc.), mais rassurez-vous, ils ne sautent pas d’une personne à l’autre.

Les poux prennent trois formes selon leur cycle de vie : la lente, qui est l’œuf du pou, la nymphe, et le pou adulte. Les lentes sont ovales, blanches ou jaune clair et ont la taille d’un grain de sable. On les retrouve généralement solidement attachées à la racine des cheveux. Les nymphes et les poux adultes sont bruns ou rougeâtres, les premières mesurent 1 mm, atteignant 2 à 4 mm de longueur à l’âge adulte.

Comment détecter la présence de poux

Si le cuir chevelu de votre enfant lui démange ou s’il y a une infestation dans son école, examinez ses cheveux pour y déceler l’éventuelle présence de poux.

  •  Lavez les cheveux de votre enfant et appliquez de l’après-shampoing sans le rincer
  • Démêlez ses cheveux à l’aide d’une brosse ou d’un peigne
  • Glissez un peigne antipoux (beaucoup plus fin et disponible dans les pharmacies) dans les cheveux, de la racine jusqu’aux pointes, en procédant par sections et en répétant le geste plusieurs fois par section.
  • Après chaque passage, inspectez le peigne puis nettoyez-le avec un essuie-tout que vous examinerez aussi pour y déceler d’éventuels lentes ou poux.
  • Portez une attention particulière à leurs repères préférés : la nuque, derrière les oreilles et le dessus de la tête.

Comment se débarrasser des poux

  • Appliquez sur sa chevelure un traitement antipoux, que vous trouverez en pharmacie, en suivant les instructions du fabricant.
  • Contrôlez de nouveau la présence de poux après chaque traitement à l’aide de la méthode décrite plus haut.
  •  Lavez à l’eau très chaude les articles qui ont été en contact avec la chevelure de votre enfant, susceptibles de renfermer des poux. Passez également l’aspirateur sur les sièges d’auto, les meubles et les tapis de la maison.

La présence de poux sur votre enfant n’a rien à voir avec son hygiène, la proximité dans les écoles et les garderies est la raison principale de leur propagation. Pour minimiser les risques d’en contracter, sensibilisez vos enfants à ne pas échanger leurs chapeaux, vêtements et articles pour cheveux avec leurs camarades.

L’équipe des Cliniques de la Fondation du CHUM vous souhaite une bonne rentrée scolaire!